Fraiseuse numérique

Issu du mouvement de designers-makers, ma pratique s’est construite naturellement dans la fabrique d’un design vernaculaire. Le designer est maître d’un processus qui sert sa créativité. Il façonne ses outils, désacralisant l’objet industriel sans défaut, sans variation, sans identité. C’est une philosophie qui me pousse à être curieux et à mettre la question de « l’avant » et « l’après » de l’objet au même niveau que son utilité. Le tout allant de pair. Je pense réfléchir de manière systémique.

Attention ! Le volume du son est très élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.